Accueil Histoires Choquantes Vidéos de l’arrestation musclée d’un innocent par un policier au Texas

Vidéos de l’arrestation musclée d’un innocent par un policier au Texas

55
0
PARTAGER

Un policier de Fort Worth a frappé un patient qui venait d’être libéré de l’hôpital après que l’homme l’ait appelé « BRO »(frérot), selon des vidéos de l’incident.

L’agent Jon Romer a été accusé d’oppression officielle, faisant un faux rapport à la police et mentant à un grand jury, après l’arrestation de Henry Newson en novembre 2016.

Plusieurs vidéos des caméras de surveillance à l’hôpital méthodiste du Texas Health Harris, montrent des agents de sécurité surveiller Newson .

Newson, qui avait 20 ans à l’époque, venait de passer deux jours à l’hôpital après avoir été traité pour une maladie de l’estomac et attendait dans le hall que sa mère le prenne en charge.

« J’essaie juste de comprendre ce que vous faites », lui a demandé un agent de sécurité.

Newson a dit qu’il attendait sa mère.

La conversation a dégénéré alors que l’agent continuait de l’interroger.

Romer, qui travaillait à la sécurité privée de l’hôpital à l’époque, s’est approché quelques instants plus tard et a immédiatement confronté Newson, d’après les vidéos.

«Hé tais-toi, éteins le téléphone, allons-y», dit Romer dans la vidéo.

L’agent place ensuite sa main sur la poitrine de Newson et le pousse en arrière, semblant s’offusquer quand Newson l’a appelé «frère».

« Bro? » Romer demande avant de frapper Newson au visage, l’attrape par le cou et le force à se terrer.

Les agents de sécurité de l’hôpital peuvent alors être vus sur les vidéos de surveillance.

Newson a été arrêté et accusé de résistance à l’arrestation et à l’intrusion. Il a passé deux jours en prison.

« Il ne résiste pas, il ne se défend pas », a déclaré l’avocat de Newson, Matthew Bobo. « C’était rapide, c’était violent et il n’y avait rien qui aurait indiqué que cela aurait dû arriver ou allait se produire, mais c’est arrivé immédiatement et il n’y a pas eu de provocation de la part de M. Newson. »

Les procureurs ont abandonné l’affaire contre Newson en mars 2017, selon les dossiers judiciaires.

Un procureur spécial a été nommé en janvier. Romer a été inculpé plus tôt ce mois pour avoir menti à un grand jury. Le département de police l’a suspendu le jour même.

L’accusation de parjure découle d’une déclaration que Romer a faite au grand jury dans laquelle il prétendait que Newson était en état d’arrestation avant que l’agent le frappe.

La vidéo de surveillance contredit la déclaration de Romer et montre que Newson était déjà au sol lorsqu’il lui a dit qu’il était en état d’arrestation.

L’avocat de Newson a demandé pourquoi le département de police n’a pris aucune mesure.

« La première fois que quelqu’un a vu cette vidéo, ils auraient dû le mettre sur un bureau pour l’éloigner du contact avec le public », a déclaré Bobo. « Ils auraient dû le renovoyer, franchement, je veux dire, point final. »

Mais Romer est resté sur le terrain jusqu’en décembre, et le département n’a pas pris son arme et son insigne il y a seulement deux semaines – le jour où il a été inculpé.

Les vidéos joueront probablement un rôle clé dans le procès et l’affaire criminelle.

Les vidéos ont continué à rouler jusqu’à ce que Newson a été emmené en prison.

À un moment donné, alors qu’il était en garde à vue, on entend Newson demander à appeler sa mère. Romer lui dit qu’il n’avait pas besoin de parler à sa mère parce qu’il avait 20 ans.

« J’ai besoin de ma mère », dit Newson, une vidéo montre. « Elle vient me chercher, c’est tout ce que je voulais dire, je ne m’attendais pas à être attaquée par un flic. »

Texas Health Harris Methodist Hospital a refusé de commenter, citant le procès en instance.