Accueil Histoires Choquantes Lizzie Velásquez, la porte parole des differences

Lizzie Velásquez, la porte parole des differences

122
0
PARTAGER

Elizabeth Ann « Lizzie » Velásquez, née le 13 mars 1989 à Austin au Texas, est une conférencière motivationnelle et auteur américaine.

Elle souffre d’une maladie congénitale rare qui, entre autres symptômes, l’empêche d’accumuler de la graisse corporelle. Cette condition engendra des moqueries et du harcèlement au cours de son enfance et de sa jeunesse, ce qui ensuite l’inspira pour donner des conférences motivationnelles.

Ainée de trois enfants nés de Rita et Guadalupe Velásquez, elle est née à Austin au Texas le 13 mars 1989. Née prématurément quatre semaines avant le terme, son poids de naissance était seulement de 1 219 grammes.

Elle est diplômée en études communicationn elles de l’université d’État du Texas. Elle est catholique et elle a parlé en ces termes de sa croyance en Dieu qui « m’a béni avec la plus grande des bénédictions de ma vie, à savoir mon syndrome ».

Lizzie Velásquez souffre d’une maladie extrêmement rare dont seulement deux autres cas sont connus. Elle n’a aucune graisse corporelle et n’a jamais pesé plus de 29 kilos, à cause de sa maladie qui l’empêche de prendre du poids. Elle a besoin de manger beaucoup de petits repas et snacks tout au long de la journée. Sa prise quotidienne d’énergie est d’environ 5 000 calories alors que la moyenne américaine est de 3 770 calories. Elle est aveugle de l’œil droit, qui a commencé à se couvrir quand elle avait 4 ans, et a une vision limitée de l’autre. Elle a un faible système immunitaire. Sa maladie est similaire à beaucoup d’autres maladies, particulièrement la progeria. Cependant, sa maladie n’est pas terminale. Des chercheurs du centre médical Southwestern de l’université du Texas ont exprimé l’opinion qu’elle puisse être une forme de syndrome progeroide néonatal, qui ont au moins laissé en bonne santé ses os, ses organes et ses dents.

Bullying victim turned global motivational speaker, Lizzie Velasquez

Elle a quelques caractéristiques physiques progeroides, telles qu’un nez pointu et une peau déjà vieillissante, mais elle a des problèmes additionnels au-delà de cette classification diagnostique. Lizzie Velasquez a dénoncé les brimades et l’intimidation.

Son premier travail publié a été co-écrit (avec sa mère Rita) et est une autobiographie auto-publiée en 2010 en anglais et en espagnol. Elle s’intitule : Lizzie Beautiful: The Lizzie Velasquez Story.

Son second livre, Be beautiful, Be You (2012), a pour but d’informer les gens que l’apparence n’importe pas et que chacun devrait s’aimer pour ce qu’il est.

Il existe un film documentaire sur elle qui s’intitule A brave Heart: The lizzie Velasquez Story. La première a eu lieu au festival South by southwest à Austin au Texas le 14 mars 2015.